Archéologie

  • Transport du matériel EM31 et Géoradar en milieu difficile – Chaux-des-Crotenay

Vos besoins

Que ce soit dans le cadre de fouilles archéologiques préventives (reconnaissances pour un projet linéaire (voie ferrée, autoroute), aménagement d’un site),  ou de fouilles programmées sur un site reconnu, de nombreuses découvertes voient le jour en France.

Détection d’un site

Dans le cadre de l’aménagement de votre site de construction, vous souhaitez anticiper la détection d’un site archéologique ;

Vous voulez optimiser vos recherches sur un site archéologique de grande ampleur.

Recherche spécifique

Vous souhaitez mettre en évidence d’anciennes fondations ou des éléments anthropiques enfouis (bâtiment, fossés, stèles, trous de poteaux…) ;

Vous cherchez à mettre en évidence la présence d’éléments ferromagnétiques sur votre terrain.

 

Nos solutions

Choix de la méthode

En fonction de votre projet et afin de vous proposer une méthode adaptée à votre problématique, nous réalisons en premier lieu une étude bibliographique de votre terrain : recherche des documents disponibles dans les bases de données publiques géologiques et risques, images aériennes, documents d’archives disponibles…

Le choix définitif de la méthode sera discuté avec vous en fonction des spécificités du site (condition d’accès, terrains rencontrés…) et des contraintes techniques (caractéristiques de l’objet recherché) afin de répondre au mieux à vos attentes.

Méthodes de détection

Différentes méthodes géophysiques existent que nous pouvons mettre en œuvre en fonction des contraintes du site d’intervention, dont les méthodes électromagnétiques (EM31, EM34, DUALEM 21S, TDEM), magnétiques, l’imagerie radar et les méthodes électriques.

Ces méthodes permettent, utilisées seules ou combinées, peuvent permettre de :

  • détecter la présence d’éléments ferromagnétiques ;
  • réaliser une cartographie du terrain en haute précision ;
  • déterminer les anomalies (taille, profondeur, nature) ;
  • cibler des zones particulières de nature différentes sur des secteurs importants en méthode non destructive.
GSM19 Overhauser Magnétomètre.

Magnétomètre GSM19 à effet « overhauser »

 

Le radar géologique

Principe

Principe de fonctionnement du géoradar ou radar géologique

  • La prospection au géoradar consiste à émettre, via une antenne, une impulsion électromagnétique brève et de haute fréquence, qui se propage en profondeur et se réfléchit partiellement sur les interfaces rencontrées. On enregistre alors l’ensemble des impulsions réfléchies (ou échos), qui reviennent durant un intervalle de temps appelé durée d’auscultation.
  • Les fréquences émises par les antennes peuvent varier entre 100 MHz et 2-3 GHz, permettant de travailler avec différentes résolutions et à des profondeurs pouvant atteindre 2 à 10 mètres, dans les conditions les plus favorables.

 

En savoir plus…

La conductivité

Principe de fonctionnement de la conductivité

Principe

  • Un émetteur parcouru par un courant alternatif électrique produit un champ magnétique primaire. Ce champ primaire est perturbé par la présence d’éléments conducteurs dans le sol qui provoquent l’apparition de faibles courants induits (courants de Foucault). Ces courants produisent à leur tour un champ magnétique secondaire mesuré par un récepteur.
  • La soustraction au champ magnétique total, reçu par le récepteur, du champ primaire émis, permet d’en déduire une conductivité apparente.

En savoir plus…

La tomographie électrique

Principe de fonctionnement de la tomographie électrique

Principe

  • La mesure de la résistivité électrique apparente, consiste à faire circuler un courant électrique entre deux électrodes de courant et de mesurer la différence de potentiel induite entre deux autres électrodes (électrodes de potentiel), formant un quadripôle. L’intensité du courant étant connue, la différence de potentiel mesurée, on peut alors déterminer la résistivité apparente du sol.
  • La tomographie électrique, ou panneau électrique, consiste à implanter un grand nombre d’électrodes, à intervalle régulier, le long d’un profil rectiligne, ou d’une grille. Toutes les électrodes sont alors reliées au dispositif de mesure de potentiel et d’injection de courant, piloté par un ordinateur.
  • De manière automatique on interroge des quadripôles de longueur croissante, permettant ainsi d’obtenir des profondeurs croissantes de mesure. Plusieurs configurations existent (Wenner, Schlumberger, Pôle-pôle).

En savoir plus…

La magnétométrie

Principe de fonctionnement de la magnétométrie

Principe

  • La méthode, passive, de prospection magnétique est basée sur la mesure des composantes du champ magnétique terrestre et les variations occasionnées localement par les différences de susceptibilité magnétique des roches, ou de ce qui est contenu dans les terrains analysés.
  • Le magnétomètre à résonance protonique utilise un fort champ magnétique pour polariser les protons dans un hydrocarbure, puis détecte la fréquence de résonance du proton due à la résonance magnétique nucléaire (RMN) une fois le champ de polarisation éteint. La fréquence de résonance est proportionnelle à l’amplitude d’un champ magnétique ambiant présent après la suppression du champ de polarisation.

En savoir plus…

Vous avez une demande ?

Nous sommes là pour y répondre

Demander un devis